Ali Bongo dans sa résidence privée depuis Londres. I24GABON. © 2019

Afin de décliner la propagation du mensonge et de la rumeur dont est victime le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba sur les réseaux sociaux et d’autres supports de communication, les partisans du président et les sources officielles gabonaises ont abondement informé et édifié l’opinion sur l’état parfait de santé de la première personnalité gabonaise depuis Londres.

Pourtant, lors des festivités commémorant la fête de l’indépendance du Gabon, le chef de l’exécutif a fait preuve d’une démonstration remarquable qui en avait témoigné publiquement, son parfait rétablissent. Son discours à la nation y compris sa prestation à la place de l’indépendance de Libreville ont suffisamment prouvé que ses facultés physiques et intellectuelles d’Ali Bongo étaient au pont.

Sur sa photo postée lundi sur le compte Instagram de son épouse Sylvia Bongo Ondimba, le président de la République gabonaise présente un sourire du bonheur et de bonne santé : « ABO se porte bien contrairement aux rumeurs qui ont été faxées sur les réseaux sociaux », s’exclame un de ses soutiens sur un commentaire posté sur Facebook.

Vêtu d’un jogging bleu-ciel, la photo d’Ali Bongo a fait la une de l’actualité et a alimenté de vis débats dès sa publication « tout ce qui se dit autour de l’état de santé du président relève de rumeurs infondées car, ne s’appuyant sur aucune source, certaines personnes mal intentionnées ne trouve rien d’autre à faire que de raconter des histoires insensées pour virer le peuple gabonais à être toujours paresseux. En ce qui concerne la publication de l’agence Bloomberg, on ne peut guerre perdre du temps à réfléchir car, si un journal ne rebondit pas sur un titre incitatif pour se vendre au maximum, de quoi d’autre pourra-t-il vivre et payé son personnel? » , s’insurge un autre commentaire sur Facebook.

En effet, sur sa publication du lundi 02 septembre 2019,la présidence de la République par un communiqué de presse relayé sur son compte Facebook, est venu démentir cette information fallacieuse publiée par l’agence d’information Bloomberg sous le titre: « Gabon President Hospitalized in London as Health Deteriorates ».

« A l’appui de ses affirmations, Bloomberg dit se fonder sur des sources anonymes et ne rapporte aucun fait, juste des “ouïe-dires” et des supputations. Un procédé très éloigné des pratiques professionnelles et de l’éthique journalistique.

La Présidence de la République gabonaise dénonce un article mensonger ne reposant sur aucune information objective, l’article ne faisant que colporter des rumeurs.

A aucun moment, la santé du Président ne s’est détériorée. Au contraire, S.E. le Président de la République, M. Ali Bongo Ondimba, est en phase de recouvrement de la plénitude de ses capacités physiques.

Par ailleurs, le Président de la République n’est pas hospitalisé, comme l’indique Bloomberg de façon mensongère, mais est en séjour privé dans sa résidence londonienne où il a pris quelques jours de congé en famille. A cette occasion, il effectue des examens médicaux de routine et poursuit normalement sa rééducation.

Enfin, contrairement à ce qu’affirme, fallacieusement ici aussi, Bloomberg, SE le Chef de l’Etat, M. Ali Bongo Ondimba, n’a pas quitté le Gabon le 17 août pour se rendre à Londres depuis Paris. Il s’agit d’une fake news, d’un mensonge grossier et éhonté.

Le Président gabonais, qui est aux commandes du pays, sera de retour dans son pays prochainement.

Quant à l’article de Bloomberg, purement mensonger et dont on est en droit de s’interroger sur les motivations réelles, la Présidence de la République gabonaise se réserve le droit d’y donner les suites judiciaires appropriées. » , indique le communiqué.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici