Le Président de la République l’a annoncé aujourd’hui. Ce samedi 21 avril 2018 sera lancé, à Franceville, la mesure déclinée sous le Fonds d’Initiative Départementale (FID). 
Annonce du lancement du FID à Franceville (samedi 21 avril 2018). @FacebookAliBongoOndimba
C’est en substance la promesse faite lors de son discours du 31 décembre 2018. Celui  marquant l’entrée dans la nouvelle année en cours.
« Un Etat moderne, c’est aussi un Etat décentralisé. Pourquoi ? Parce que c’est au plus près du terrain, auprès de ceux qui connaissent les réalités locales que se prennent les décisions les plus importantes. Nous pouvons, en tant que Nation, partager un même et unique but. Mais les moyens pour y parvenir peuvent être, dans chaque département, différents. Car nous n’avons pas exactement la même histoire, ni les mêmes atouts », disait le numéro un gabonais.                                                              
« J’ai décidé en 2018, la création d’un Fonds d’Initiative Départementale (FID) dans chacun des départements du pays afin de financer les projets de développement à la base et offrir à chaque département plus d’autonomie. Ces fonds seront dédiés au financement de projets communautaires dans chaque département, dans l’optique d’améliorer la qualité de vie des populations et de dynamiser le développement économique local. Chaque fonds départemental sera doté d’un budget annuel d’ un milliard de FCFA et sa gestion sera assurée par le gouvernorat de chaque province, en concertation avec les collectivités locales et conseils départementaux », précisait-il.                                                           
Cependant, une frange de l’opinion publique demeure sceptique quant à l’efficacité de cette mesure. Elle s’appuie sur l’expérience et les accusations portant détournements de fonds publics qui planent encore sur l’initiative précédente dite des Fêtes tournantes.
Gageons que le maçon sera jugé au pied du mur. A l’épreuve des faits.

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici