Ce vendredi 10 août 2018, s’est ouvert un séminaire sous le thème : «Quelles stratégies pour de meilleurs résultats» au Cap Estérias, dans la Commune d’Akanda. Initié par le ministère du Sport, cette rencontre a pour objectif de faire un diagnostic sur la situation actuelle du sport au Gabon et de trouver des solutions susceptibles de relever le niveau des sportifs gabonais. 

«Le constat est simple et amer. Le sport national est malade. Malade de sa gouvernance qui manque de lisibilité et de lignes directrices. Malade de son organisation et de son mode de financement. Malade d’une absence quasi-totale de politique de formation et d’encadrement sportif. Face à ce diagnostic, nous n’avons pas fait le choix de cacher la poussière sous le tapis. Optant au contraire pour la transparence, dans un domaine qui suscite tant de passions», a indiqué Alain-Claude Bilie-by-Nze lors se son allocution.

i24gabon soutient la lutte contre la violence et la consommation de substances illicites en milieu scolaire

Il est possible d’affirmer que les résultats obtenus dans le domaine du football en particulier sont, selon les autorités gabonaises, très en deçà de l’effort multiforme, notamment financier consenti par l’Etat. «Le constat cinq ans est accablant, car aucun des objectifs visés par le Chef de l’Etat n’a été atteint. Les joueurs dans certains clubs n’ont pas été régulièrement payés, d’où la naissance de plusieurs contentieux. Le modèle économique adopté n’a pas généré de ressources substantielles. Le niveau du championnat n’a pas été relevé… », a égrené le Directeur général du sport de haut niveau, Bertrand Obiang Metoulou.

Pour remédier à cette situation, le Chef du gouvernement Emmanuel Issoze Ngondet a invité les participants à apporter des solutions destinées à améliorer la situation du sport national. «Vous êtes invités à revisiter le sport gabonais, depuis les premières participations aux jeux olympiques de 1972 à nos jours. Vous mettrez un accent particulier sur la période 2012-2017. Aussi, vos réflexions doivent déboucher sur des conclusions pertinentes, susceptibles d’impacter positivement les performances de nos sportifs », a-t-il conclu, avant d’ouvrir les travaux.

Une vue de l’assistance lors de l’ouverture du séminaire au Cap Estérias

Daisy Ntongono

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici