Résolument décidée à accompagner le chef de l’Etat dans sa politique sociale face aux effets pervers de la pandémie de covid-19 sur le quotidien des ménages du Grand Libreville, la présidente de l’association AFIP Gabon, Annie Léa Meye, a tenu à venir en aide aux populations fragiles, parmi son voisinage, du quartier Charbonnages.

Préalablement identifiées, un peu plus de cent (100) familles ont bénéficié chacune de l’important kit essentiellement composé d’un (1) carton de volaille surgelée, un (1) sac de riz parfumé, un (1) paquet de sucre, deux (2) bouteilles d’huile alimentaire et de trois morceaux de savons.

Vue des kits offerts par l’association AFIP Gabon

« Nous sommes en période de confinement en raison de la pandémie de covid-19. Et comme vous les savez, le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a décidé d’accompagner les Gabonais économiquement faibles durant cette période. Nous avons donc pris l’initiative, dans le cadre de notre association AFIP, de venir en appui aux multiples efforts du gouvernement, à travers ce don alimentaire et conformément à l’appel à la solidarité nationale lancé par le chef de l’Etat », a déclaré Annie Léa Meye aux récipiendaires. 

« Nous avons, par ailleurs, été motivées par le président du Conseil économique social et environnemental, René Ndemezo’o Obiang, que je vous ai déjà présenté ici, qui nous a montré le chemin en faisant un don de denrées alimentaires à ses voisins du quartier Delta il y’a deux semaines. Vous comprenez donc que lorsqu’on est derrière un leader politique qui a le sens du partage, il est important que nous allions aussi dans le même sens », a-t-elle poursuivi.

Sandrine Nguemébé, commissaire générale AFIP Gabon, remettant le kit à une récipiendaire

En marge de la cérémonie de remise de kits, les femmes de l’association Africa Femmes Initiatives Positives ont saisi l’occasion pour sensibiliser l’assistance sur les mesures de protection essentielles contre le covid-19. « Nous sommes aussi venues ici pour vous sensibiliser et vous dire que le danger est permanent. Ne pensez pas que c’est une blague. Les gens perdent la vie chaque jour. Il est donc important que vous respectiez l’ensemble des mesures édictées par le Gouvernement : Rester chez vous et ne sortez que si c’est nécessaire ; lavez-vous régulièrement les mains avec du savon ou avec le gel hydroalcoolique ; portez obligatoirement un masque dans des lieux publics ; éternuez dans votre coude ; restez au moins à un mètre les uns des autres ; si  vous avez de la fièvre, une toux sèche, une sensation de fatigue, des courbatures et des douleurs, une congestion nasale, des maux de gorges et une diarrhée, appelez immédiatement le numéro vert 1410 et attendez que les équipes du Copil viennent vous prendre à votre domicile », a-t-elle conclu.

Au nom des récipiendaires, Joseph Mouelet a tenu à remercier les bienfaitrices : « Nous remercions ces dames qui ont agi avec le cœur. C’est une bonne initiative de venir en aide aux vieilles personnes et aux handicapés que nous sommes. Nous savons que ce n’est pas facile. Nous leur disons un grand merci et nous leur demandons de continuer sur cette voie ».

A ce jour, six-cent-soixante-et-un (661) cas ont été testés positifs au covid-19 en territoire gabonais, dont cent-dix (110) guérisons et huit (8) décès. 

Martha Mpiga

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici