Dans la nuit du 22 au 23 mars 2020, le maire de la commune d’Oyem, Christian Abessolo Menguey, est descendu sur le terrain pour s’assurer de l’effectivité du couvre-feu décrété par le chef de l’État, en prévention à la propagation du covid-19.

Accompagné du commandant de groupement de Gendarmerie départementale du Woleu-Ntem, le Chef d’escadron, Justin Okaga; son adjoint, le lieutenant Billal et quelques agents, Christian Abessolo Menguey a tenu à  s’assurer que les populations de la ville d’Oyem respectent scrupuleusement les mesures de lutte contre la propagation du covid-19, dont le confinement partiel décrété par Ali Bongo Ondimba, le samedi 21 mars 2020.

A lire aussi >>> Covid-19: Christian Abessolo Menguey prend le taureau par les cornes

Au menu, le maire de la commune d’Oyem à sillonné le centre-ville et les quartiers sous intégrés de sa commune, toute la nuit durant.

Constat fait, le couvre-feu a été bien suivi par l’ensemble des populations, à l’exception de quelques rares individus qui se sont retrouvés dans les rues aux interdites. À ceux là, Christian Abessolo Menguey a rappelé l’extrême nécessité de respecter l’ensemble des mesures prises par les plus hautes autorités pour faire face à la pandémie.

« Aussi, à compter du dimanche 22 mars et jusqu’à nouvel ordre, tous les déplacements sur l’ensemble du territoire national entre 19H30 et 6h du matin sont désormais interdits, sauf indication contraire. » avait déclaré Ali Bongo lors de sa récente adresse à la nation.

Juliette Anguilet

Laisser un commentaire

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici